Catégories du blog

Publié le : - Catégories : Bien-être

jeûne intermittent

Contrairement à ce que vous pensez, le jeûne intermittent n’est pas vraiment un régime.

C’est un modèle d’alimentation rythmé. Ce n’est pas se laisser mourir de faim ou jeuner pendant 24 heures. Nous devons démystifier ce modèle d’alimentation que Chris Hemsworth ou Benedict Cumberbatch ont adopté pour rester mince et en forme.

 

D’abord, qu’est-ce que le jeûne fractionné ? 

Ce modèle d’alimentation vous suggère d’arrêter de manger pendant une période donnée, afin d’augmenter au mieux les fonctions naturelles du corps. Notre métabolisme s’accélère, notre taux d’insuline baisse, notre niveau d’énergie augmente, résultant ainsi dans une perte de poids. Ce jeûne fractionné favorise et « joue » avec les facultés de notre corps tout en l’aidant à perdre du poids. C’est, selon les fans, plus agréable et facile qu’un jeûne strict, puisque nous pouvons manger toutes les 3 ou 4 heures.  A regarder plus comme une méthode que comme un régime, cette diète ne change pas la nourriture mais la façon de la prendre.

 

Il y a plus d’une sorte de programme de jeûne fractionné. 

 

Le jeûne pendant 12 heures :  

La méthode implique de ne pas manger pendant 12 heures et d’avoir ensuite une fenêtre de 12 heures pour se nourrir, où vous pouvez prendre 2, 3 repas ou plus. Il n’y a pas de moment meilleur que d’autres mais en général les personnes préfèrent sauter le dîner et le petit déjeuner. 

Par exemple, vous pouvez prendre votre dernier repas à 19 h et vous pourrez en reprendre un à 7 heures le lendemain matin. Cette option est la plus répandue et préconisée pour les débutants car vous passez la plupart de votre temps en dormant. 

 

Le jeûne pendant 16 heures : 

Avec juste une fenêtre de 8 heures pour se sustenter, les hommes restent 16 heures sans manger, tandis que les femmes 14 heures. Comme pour le programme précédent, ne pas se nourrir pendant 16 heures peut être compliqué et difficile pour des personnes qui se lèvent tôt et qui sont affamées au réveil. Si vous vous levez très tôt et que vous ne pouvez pas tenir sans avaler quelque chose le matin, mieux vaut choisir le 1er programme. 

 

Le jeûne pendant deux jours par semaine : 

Si vous mangiez selon vos habitudes régulières, vous auriez pris entre 500 et 600 calories pendant cette période de deux jours. 

Sur ce programme, vous ne devez pas manger pendant 24 heures de suite. Par contre, vous pouvez boire de l’eau, du thé, et autres boissons à basses calories.

 

Le jeûne des combattants (connu sous le terme « the Warrior Diet »): 

Ce type de programme est le plus extrême et le plus éloigné de vos habitudes. 

Le jeûne du combattant recommande de manger des petites quantités de nourriture tout au long de la journée et un plus grand repas pendant la nuit. En prenant comme hypothèse que les humains se nourrissent la nuit, le régime du combattant permettrait une fenêtre de 4 heures pour manger des légumes, des protéines, des graisses saines, ainsi que des glucides. 

Sur le long terme, c’est le régime le plus difficile à tenir de tous les jeûnes alternatifs. 

Nos trucs et astuces pour maîtriser la sensation de faim : 

  • Boire beaucoup de boissons à faible teneur calorique, par exemple : thé, eau citronnée
  • Jeûner la nuit car il est plus facile de caler les périodes sans nourriture sur ce créneau
  • Se nourrir d’aliments apportant suffisamment de satiété,  par exemple des légumes, des fruits, des fibres, des œufs, du poisson, de l’avocat etc…. Ne pas tomber dans la « mal bouffe ».
  • Trouvez une distraction pour ne pas penser à la faim, en particulier la première semaine
  • Utilisez Collagen Vital Power comme complément pour réguler votre satiété

 

Il est essentiel de comprendre que ce type de jeûne n’est pas valable pour tout le monde.

Si vous vous nourrissez mal ou que vous souffrez de désordre alimentaire, vous ne pourrez pas prétendre à ce programme. Cela aurait pour effet d’exacerber encore plus votre problème. Les personnes qui sont également diabétiques par exemple, ne pourront pas non plus essayer un tel programme sans avis médical. 

Quoique en soit, il est préférable de demander l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans cette aventure.